Non classé

[Parole d’expert] – Le coaching, un marché en évolution

13 juillet 2022

6,7% est le taux de croissance annuel entre 2019 et 2021 du marché du coaching (source The International Coaching Federation – ICF). Cette expansion s’explique notamment par une demande croissante des entreprises mais aussi des particuliers. En conséquence on voit fleurir sur le marché un nombre croissant de solutions qui leurs sont dédiées pour à la fois les outiller dans leur activité mais également pour faciliter leur développement commercial.

Qui devient coach ? Beaucoup d’anciens membres de la fonction RH se forment au coaching, mais également, de plus en plus de dirigeants ou de managers qui après une première vie dans ses fonctions opérationnelles choisissent de devenir coachs pour accompagner leurs pairs dans les problématiques qu’eux même avaient rencontrés.

Parmi les différents types de coaching on retrouve :

  • Le coaching de l’individuel. Ces coachs sont spécialisés dans l’accompagnement des personnes, principalement les managers et les dirigeants dans des contextes de reconversion, prise de poste, bilan de carrière, difficultés dans leur fonction….
  • Le coaching du collectif. Ces coachs accompagnent les équipes, leur manager et les collaborateurs qui la composent dans le but de développer l’intelligence collective et la collaboration. Ils peuvent travailler sur la cohésion ou la performance de l’équipe.
  • Le coaching d’organisation. Ces coachs ont pour mission de répondre à une demande de performance, de création de valeur, de bien-être, de développement professionnel et/ou quête de réussite. Ce type d’accompagnement vise à trouver les leviers pour permettre aux individus de faire ressortir les solutions à l’intérieur de l’entreprise.

Disponible sous plusieurs spécialisations, la pratique a évolué avec le temps et est aujourd’hui de plus en plus encadrée par des écoles et des regroupements de coachs.

Voici notre sélection pour illustrer l’évolution du coaching de ces dernières années, nous avons identifié les 3 tendances majeures :

1. Une pratique de plus en plus diffuse en entreprise

Autrefois perçu comme un accompagnement réservé aux cadres dirigeants, il se démocratise fortement et s’adresse aujourd’hui à tous les niveaux hiérarchiques. 

La démocratisation du marché des coachs rend leur pratique plus accessible. Travailler avec un coach devient une norme et n’est plus réservé aux top dirigeants d’une entreprise. Grâce au digital et l’accélération d’utilisation d’outils numériques, la mise en relation avec un coach et le suivi du travail avec celui-ci est de plus en plus simple.

L ‘hybridation du travail n’a fait qu’accentuer les problématiques et challenges relevés par les managers, le rôle du coach prend donc une place prépondérante pour identifier les actions individuelles et collectives afin de relever les défis de demain. 

Bien que la demande de coaching émane souvent de l’équipe dirigeante ou du top management, les collaborateurs ont aujourd’hui la possibilité de faire part de ce besoin pour répondre à certaines difficultés. Ceci s’explique du fait que les entreprises prennent de plus en plus conscience de l’importance de l’intelligence collective pour répondre aux mieux aux enjeux et objectifs. 

2. Un coaching plus opérationnel pour accompagner la performance dans leur mission

Le coaching d’entreprise, qu’il s’adresse aux dirigeants ou aux managers, se veut de plus en plus opérationnel. C’est pourquoi grâce à des solides expériences dans des fonctions semblables, beaucoup de coach proposent d’accompagner les manager et leurs équipes. Aussi on voit croître, en parallèle du coaching individuel, le développement du coaching collectif. De cette manière, ils proposent des ateliers de cohésion et de travail en équipe pour identifier les axes d’amélioration individuels et collectifs.

Les différentes problématiques qu’ils rencontrent peuvent être liées à des relations difficiles entre membres, à l’alignement aux objectifs, à une prise de poste dans une équipe ou au développement du leadership etc. Le coach va jusqu’à aider l’équipe à définir et mettre en place des feuilles de route concrètes pour obtenir un résultat collectif

3. Augmentation d’une approche axée sur la psychologie positive

Autre tendance actuelle : se renforcer sur ses forces comme base de développement. L’utilisation d’une approche fondée sur la psychologie positive augmente fortement ces dernières années. Cette démarche vise à l’augmentation du bien-être, l’intensification et l’utilisation des forces personnelles, l’amélioration de la performance et la réalisation des buts personnels valorisés. 

Grâce à cette approche, le coach pourra interroger son client sur son niveau de bien-être ou de plaisir au travail et sur les moyens pour l’améliorer, ce qui implique une connaissance de soi accrue. Pour cela, de nombreux coachs ont recours à des tests de personnalités qui révèlent les traits de caractère d’une personne, ses attitudes ou encore ses softs skills. 

map & match s’inscrit dans cette dynamique en proposant une approche des talents du plaisir de faire de chacun.

Face à ces tendances, chez map & match, nous avons choisi d’accompagner le marché des coachs à la fois par une approche et un outil innovant qui leur permet d’aborder tous ces aspects de leur activité. Fondé sur les appétences de chacun dans un prisme opérationnel et non comportemental, notre algorithme révèle la personnalité du plaisir de faire de chacun construit sur les moteurs d’énergies. 

Grâce à cette approche le coach accompagne des collaborateurs, des managers et des dirigeants à mieux se connaître, à apprendre à adapter leur style managérial à la personnalité des équipes, et de leurs enjeux, et pour conduire les équipes dans un fonctionnement collectif optimal fondé sur les complémentarités des talents de chacun.

Pour répondre à ces enjeux, nous avons développé une nouvelle vision des talents et un écosystème de coachs certifiés pour accélérer leur développement. 

Écrit par Julia Flahaut

You Might Also Like