Performance collective

[Interview partenaire] – Start-Up: Comment assurer votre croissance ?

16 avril 2021

38% des entreprises en croissance anticipent l’évolution de l’organe de gouvernance et le renforcement de leur équipe dirigeante. La qualité de la gouvernance est un facteur clé de succès partagé et extrêmement suivi par les entreprises en croissance.  

La start-up en croissance doit faire face à de nombreux enjeux pour ne pas perdre en efficience et souffrir d’hypercroissance. Cette situation exige en effet de gérer un équilibre entre les enjeux court terme (exécution et décision) et les enjeux long terme (stratégie). 

Nous avons interrogé Tanguy Delamare, Partner – Executive Coach chez Visconti et partenaire certifié map & match, qui à partir de son expérience de dirigeant accompagne aujourd’hui des start-up à gérer la croissance de leur entreprise pour que celle-ci soit durable et efficiente

Quels sont les enjeux des start-up en phase de croissance ?

Au début de l’aventure la cohésion est forte entre les membres fondateurs. Ils ont une idée originale, ils savent comment s’adresser au marché et ils ont une bonne connaissance de leur écosystème. Ensuite avec le succès du business model initial, ils sont confrontés à différents enjeux.

1. Structurer l’entreprise et la disponibilité des fondateurs

Le premier enjeu auquel fait face une start-up est de structurer son organisation pour maintenir la performance et la rentabilité, on ne déploie pas chez 3 clients comme on déploie chez 150. 

Plus l’entreprise grossit, plus les fondateurs deviennent le goulot d’étranglement de l’entreprise. La croissance est supérieure à leur capacité d’organisation, ils sont de moins en moins disponibles, ils se sentent “désorganisés” en permanence et s’usent sur de l’opérationnel. Il faut donc se questionner sur la structure nécessaire pour accompagner la croissance : quelles instances, quels relais managériaux et quels indicateurs de pilotage instaurer ? (délégation , comité de coordination ou direction)

2. Recruter des collaborateurs pour soutenir la croissance

L’étape précédente est importante avant d’entamer les processus de recrutement. Si la croissance est forte et rapide, c’est la course à l’embauche, car les besoins sont « criants ». Cependant, l’erreur coûte très cher et il n’est pas rare de recruter sur la base des hard skills ou des affinités relationnelles et de devoir licencier en raison d’autres soft skills qui ne sont pas en adéquation avec les besoins de l’entreprise ou les responsabilités sur le poste.

Le manque de temps des fondateurs se retrouve également dans le processus d’onboarding. Pour autant, il faut que le collaborateur s’intègre et trouve sa place dans la société. C’est aussi ça la base d’un recrutement réussi car les nouveaux collaborateurs doivent se rattacher à une organisation, qui sans prendre en agilité, doit garder son efficacité.

3. Entretenir et partager la culture de l’entreprise pour accompagner la croissance

Le risque de la croissance est aussi de perdre l’ADN et la culture de l’entreprise.

Les dirigeants sont focalisés sur les sujets stratégiques et opérationnels, certaines divergences peuvent naître et peuvent entraîner un manque d’engagement des collaborateurs.   “La culture mange la stratégie au petit-déjeuner –  Peter Drucker”

Comment accompagnez-vous les dirigeants pour faire face à toutes  ces difficultés ?

J’accompagne les dirigeants à la manière d’un coach sportif pour athlètes de haut niveau. Je travaille avec le dirigeant en mode atelier, de façon cadencée, rythmée  pour trouver ensemble les meilleures solutions, décider et agir. 

Et puis on se parle d’égal à égal, on se dit les choses. Moi aussi je suis dirigeant et j’ai 25 ans d’expérience en direction opérationnelle et générale de PME et ETI.

Comment réussir à garder engagement et cohésion des collaborateurs lorsque l’on voit sa croissance se multiplier en peu de temps ?

Le CEO d’aujourd’hui et demain, c’est le chief engagement officer.

Il faut engager son entreprise, ses organisations, ses équipes sur un chemin , sur une trajectoire.

L’expérience montre que les entreprises qui réussissent sont celles où le dirigeant aura défini la raison d’être de l’entreprise, une ambition et une trajectoire stratégique à suivre.

Quelles sont les principales étapes que les dirigeants doivent prendre en compte ?

On dit que le poisson pourrit par la tête, il en est de même pour la structuration d’une entreprise, elle ne sera efficace que si elle commence par l’équipe dirigeante

map & match est un outil qui permet de dé-complexifier cela en prenant compte des forces et des points d’attention de chacun pour répondre aux enjeux de l’organisation. Grâce au questionnaire T5™, qui révèle les talents du “plaisir de faire et de faire ensemble”, l’équipe a une vision claire sur la contribution que chacun va apporter spontanément au projet. 

La plateforme permet également de caractériser ces enjeux en Talents T5™, ce qui permet à l’équipe de positionner chacun dans son meilleur rôle pour accompagner la croissance durablement. 

Après avoir analysé cela, les dirigeants auront davantage conscience de leur force mais aussi des points d’attention à adresser. Ils seront notamment plus à même de visualiser quel “talent” permettrait de compléter efficacement l’équipe. 

La capacité d’une start-up à devenir une licorne dépend certes de sa capacité à grossir mais également à grandir ; c’est-à-dire à poser les bases qui lui permettront d’asseoir en identité et efficience. 

Pour en savoir plus sur nos solutions : www.mapandmatch.com

You Might Also Like