Performance collective

Le plaisir de faire, la clé du véritable bien-être en entreprise

13 juin 2019

Le 8 juin 2019 était l’occasion de célébrer la journée mondiale du bien-être. Au sein de la sphère travail, nombreuses sont les organisations qui misent sur la QVT (Qualité de Vie au Travail) ou le « bonheur au travail » … Si ces efforts montrent une prise de conscience généralisée pour lutter contre le mal-être, ces derniers semblent oublier l’essentiel : le plaisir de faire !

L’instrumentalisation du bien-être

Sous l’influence des États-Unis et de la Silicon Valley, les entreprises invoquent la QVT pour privilégier le bonheur au travail. En témoigne le lancement du label HappyTech en 2017, un collectif de startups tech et bien-être ayant pour mission de replacer l’humain au centre des relations de travail. Ou encore l’émergence de la fonction de CHO (Chief Happiness Officer), responsable du bonheur, garant de la convivialité et du développement personnel au sein de l’entreprise. Si l’instauration de babyfoots, vélos, et d’une cantine bio favorisent un cadre de travail agréable et sain, une telle approche du bien-être au travail s’apparente plus au coup marketing et au divertissement temporaire des collaborateurs qu’à une véritable augmentation de leur satisfaction sur le long terme.

Le plaisir de faire pour booster le bien-être et aussi la performance

Selon l’économiste Nicolas Bouzou, « l’entreprise n’est pas là pour apporter le bonheur aux salariés » mais doit être envisagée comme un projet collectif, où l’épanouissement et la joie sont la conséquence du travail. Le mal-être est ici symptomatique d’une crise de confiance et de sens. La solution c’est de remettre le plaisir de faire au centre de l’organisation pour mieux travailler ensemble.

Replacer le plaisir de faire au cœur de l’organisation

Avec map&match nous vous aidons à repenser l’organisation et le management de votre entreprise pour valoriser le plaisir de faire de chaque collaborateur et favoriser l’intelligence collaborative. Notre approche permet de créer des équipes complémentaires où chaque talent est moteur de la performance collective.

En répondant au questionnaire map&match, chacun aura une meilleure connaissance de ses talents innés et collaboratifs pour un véritable épanouissement dans ses missions. Le profil T5 permet d’identifier sa personnalité « du faire » en mettant en avant sa contribution naturelle au-delà des traditionnelles compétences techniques et fonctionnelles. Bien utilisés, les talents innés permettent à chaque collaborateur de trouver du sens, ses zones de création de valeur au sein de son équipe et de s’épanouir. En effet, réaliser des missions qui correspondent à ses moteurs naturels d’engagement est épanouissant et motivant. Nous sommes convaincus que c’est la clé pour œuvrer vers une meilleure satisfaction sur le lieu de travail.

L’épanouissement, moteur de la performance collaborative

Map&match établit également une cartographie des talents de l’équipe basée sur les complémentarités pour optimiser les synergies et la performance collaborative. Les zones de conforts et d’aisance, appelées C5, ainsi que les dynamiques de chaque profil sont révélées. Cela permet d’identifier les phases du projet dans lesquelles chacun aime être impliqué pour concilier plaisir, collaboration et performance.

Grâce à un meilleur emploi de leurs talents, les collaborateurs plus épanouis font preuve d’un engagement accru et forment une équipe efficace au service de la performance collective de l’entreprise. Le sentiment de confiance en l’entreprise est reboosté.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply