Performance collective

Super Collectif, ou l’intelligence collaborative au service de la performance collective

23 janvier 2019

« Super collectif, la nouvelle puissance de nos intelligences ». Tel est le titre de ce livre remarquable publié en octobre 2018 par Emile Servan-Schreiber, docteur en psychologie cognitive à Carnegie Mellon University. Un livre qui met l’accent sur l’intelligence collaborative, et qui donne quelques clés fondamentales pour augmenter la performance collective au sein des organisations.

Organiser l’intelligence collaborative

Pour Emile Servan-Schreiber, le nombre fait la force mais le nombre n’est pas tout, il faut l’organiser. L’intelligence collective est illustrée par les termites qui construisent ces « cathédrales » extraordinaires. Il est désormais établi scientifiquement qu’en s’assemblant, elles produisent une intelligence supérieure à leur intelligence individuelle. « La thèse de ce livre est que le moyen le plus sûr pour une entreprise de réveiller son génie n’est pas tant de confier les rênes à des individus providentiels, surdiplômés, visionnaires ou ultra-performants, que de mieux utiliser l’intelligence collective latente de ses collaborateurs et de ses clients. »

Car l’auteur est en convaincu, la dynamique d’équipe sera créatrice de valeur. Parce que chacun pourra tenir son meilleur rôle, l’équipe sera dotée d’un QI supérieur à celui de ses membres pris individuellement. Et il brosse les quelques recettes qui lui paraissent fondamentales pour arriver à cette performance collective : diversité des opinions, décentralisation des ressources, indépendance d’esprit, et synthèse objective. Ensuite, les applications sont nombreuses et un des chapitres du livre est consacré aux marchés prédictifs et la « sagesse de la foule ». Avec les nouvelles technologies, les moyens de faire coopérer les intelligences humaines entre elles sont décuplés. Les entreprises les plus innovantes dans le monde ne sont pas celles qui dépensent le plus en innovation, mais celles qui impliquent le plus leurs collaborateurs pour trouver de nouvelles idées et augmenter ainsi leurs capacités de prévisions et d’innovation.

Booster la performance collective

Chez Map&Match, nous savons que si chacun est engagé dans un périmètre opérationnel qu’il aime, alors la dynamique de groupe permet de donner le meilleur de la performance collective. Une équipe où chaque individu est engagé au service d’une mission commune a plus de chance de réussir, cela parait évident, encore faut-il que la complémentarité des individus ait été bien pensée dès le départ. Certes l’intelligence collaborative requiert plus d’écoute, d’humilité et de partage, mais elle demande surtout une vraie cartographie des talents de chacun en amont.

En effet, chacun crée de la valeur à sa façon, et s’inscrit donc dans un collectif de manière singulière. Là où les termites se complètent par le rôle qui leur est donné, les membres d’une équipe se complètent avant tout par leur « profil du faire ». D’aucun sont créatifs, d’autres sont réalisateurs, d’autres encore sont transmetteurs, ordonnanceurs, connecteurs… Et c’est ainsi. Pas de jugement, ni de hiérarchie de talents, car tous sont nécessaire à la création collective de valeur. L’outil T5 de Map&Match permet précisément de révéler la manière dont chacun crée de la valeur, et donne des clés pour mettre en oeuvre cette intelligence du super-collectif et booster la performance collective.

Alors, pour reprendre les mots d’Emile Servan-Schrieber, pourquoi ne pas libérer tout le potentiel de l’intelligence « supercollective » de chaque entreprise ? Nous sommes là pour vous y aider !

Photo by Takahiro Sakamoto on Unsplash

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply